© MA PEB belgium 2011
ACCEUIL DEVIS PEB THERMOGRAPHIE QUESTIONS PRIX CONTACT ASTUCES
MA PEB est le spécialiste des certificats PEB dans la région Bruxelloise. PEB agréé par les différentes régions.
EXIGENCE RELATIVE AU CALORIFUGEAGE DES CONDUITS ET ACCESSOIRES DES SYSTEMES DE CHAUFFAGE
INFO-FICHE ICI Quels sont les systèmes de chauffage concernés ? - Tous, quelles que soient leurs affectations pour les nouvelles installations ou le remplacement de la chaudière existante et ce depuis 2011. Les conduits existants avant 1er janvier 2011 sont considérés comme calorifugés: - s'ils sont revêtus d’un matériau dont l’épaisseur excède 10 mm Les accessoires existants avant 1er janvier 2011 sont considérés comme calorifugés: - s'ils qui sont revêtus d’un matériau dont l’épaisseur excède 10 mm Le calorifuge ne peut pas être interrompu au droit des fixations des conduites. Quels sont les systèmes ou parties de systèmes de chauffage non concernés ? - les boucles d’eau chaude sanitaire fonctionnant en thermosiphon - toute partie de distribution d’eau de chauffage fonctionnant en thermosiphon - Les systèmes de chauffage existants ne sont pas soumis aux exigences du calorifugeage tant qu’ils ne font l’objet d’aucune modification après le 1er janvier 2011 - Les conduites véhiculant de l'eau chaude de chauffage ou de l'eau chaude sanitaire dont le diamètre extérieur est inférieur à 20 mm - Les conduits véhiculant de l'air dont la section droite de passage est inférieure ou égale à 0,025 m² - Les accessoires (hors collecteurs)  reliés à une conduite de diamètre extérieur ≤ 50 mm Les épaisseurs d’isolant dépendent: - de la classe de l’isolant, fonction du pouvoir isolant du matériau ; - de l’environnement de la conduite ou de l'accessoire ; - du diamètre pour les conduits véhiculant de l’eau de chauffage ou de l'ECS ; - de la taille de l’accessoire via le diamètre constructif de raccordement à une tuyauterie ; - du type d’air pour les conduits véhiculant de l’air. Les tronçons de conduites traversant des parois du bâtiment, quelle qu’en soit leur orientation sont à calorifuger selon les prescriptions suivantes: - toute traversée d’une longueur égale ou supérieure à 50 cm est considérée comme une "situation II" - pour toute traversée d’une longueur supérieure à 15 cm mais inférieure à 50 cm, le tronçon sur la longueur de la traversée est à calorifuger avec une épaisseur minimale de 10 mm (quelle que soit la classe de l’isolant utilisé), pour autant qu’il y ait une obligation de calorifugeage pour au moins un des 2 tronçons situés de part et d’autre de la paroi traversée. Excepté la traversée de parois, comme décrit ci-avant, il n’y a pas d’obligation de calorifuger les tuyaux encastrés dans des parois, contrairement à ce qui est prévu dans l’annexe VIII de l’arrêté des exigences PEB. En particulier, il n'y a pas lieu de calorifuger les conduites de chauffage et d'ECS situées en chapes. Choix de l’épaisseur de l’isolant: INFO-FICHE ICI suivant l’environnement : pour les tuyauteries de diamètres ≥ 20 mm : - dans le sol, à l’extérieur ou tout espace ne faisant pas partie du volume protégé du bâtiment  = Situation 1 - dans le volume protégé, un local de chauffe, un local technique, des gaines techniques, ... = Situation 2 pour les tuyauteries de diamètres ≥ 50 mm : - Dans le volume protégé, en apparent, dans un local avec émetteurs de chaleur, sans climatisation, pour les tronçons où la circulation n’est pas interrompue quand les débits des émetteurs situés dans ce local sont annulés alors 15 mm si isolant classe 1, 20 mm si isolant classe 2
*Volume protégé: l’ensemble des locaux du bâtiment, y compris les dégagements, que l’on souhaite protéger des déperditions thermiques vers l’ambiance extérieure. Il comprend : les espaces chauffés (et/ou refroidis), en continu ou par intermittence ; les espaces chauffés indirectement, dépourvus d'un corps de chauffe (couloirs, dégagements...)
Calorifugeage conduits Calarifugeage simplifié Info-Fiche Calorifugeage Ventilation Calcul puissance Réception PEB Calorifugeage conduits